10 janvier 2008

Dame pipi

40cts

Je suis le nº 122030…

À venir faire pipi, ici. Non plus précisément à entrer ici. Alors quoi, quel est le plus beau métier du monde ? Où s’enrichie t’on le plus rapidement ? Au comptoir de dame-pipi voyons. A 0.40cts le droit d’entrée, on frise une entrée du Louvre en taille réduite. Il y a intérêt d’y avoir de sacrés tableaux dans ce réduit à pisse !!!!

Et ce n’est pas comme à Disney, non monsieur, si vous sortez et que vous souhaitez rentrer, « le bon n’est plus valable, il va falloir repayer ! »

Soyons fun, c’est vrai, quand on rentre, on ne se dit pas « ah tiens ici ça sent les toilettes !»
Non, on voit l’effort d’esthétisme, la petite fleur sur le comptoir. Le luxe de pisser fleuri se paye, c’est comme tout.

Il n’y a qu’une pissotière qui fonctionne ? Dame-pipi n’y ait pour rien, elle vend les tickets, elle ne s’occupe pas de la maintenance. Il y a la queue devant le pose colis ? Dame-pipi n’y ait pour rien là aussi, elle fait office de guichet pas de bureau des réclamations.

Alors quoi, que faut il penser de tout ça ? Que ce que l’on boit vaut moins cher que ce que l’on pisse ? Ce coup-là j’ai failli repartir avec un flacon souvenir vendu à la boutique d’à côté. Mais bon, pour 5€, ça me faisait mal et puis il n’était même pas à moi ce liquide jaunâtre.

Mais pour 0.40cts on hésite même à tirer la chasse, de peur d’une réclamation à la sortie. « Et l’eau, monsieur, elle n’était pas gratuite !».

Le plus désagréable, dans l’aventure des toilettes de gare, c’est, je crois, la question fatidique : « C’est pour la petite où la grosse ? ».
On sent les nouveaux qui hésitent, jugent leur courage interne, savoir s’ils pourront déposer ou non, et puis les « kékés » devant leurs copines, qui, comme on s’offre un bon restaurant, prennent le tarif « Gros dépôt » en gloussant de pouvoir ce payer le luxe des cons. A 1€20cts l’étron, on hésite c’est sur. Enfin nous, les gens sensés.

Dans l’histoire des toilettes de gare, les moins bien lotis sont les femmes en période de règle : droit de s’asseoir, qui s’ajoute au droit de dépôt de matière organique coagulé, qui s’ajoute au droit d’entrée. Et pas de tarifs réduits, demandeurs d’emploi, familles nombreuses, femmes enceintes ou étudiants. Non, tout le monde au même prix.

Alors, pour un « ONET services », on repassera…


Posté par DitSgracieux à 23:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Dame pipi

Nouveau commentaire